livraison offerte à partir de 75.-

Votre panier

L’abécédaire du soin des plantes

The ABC of plant care

donner la bonne quantité de lumière
En ce qui concerne les plantes d’intérieur, la lumière est tout aussi essentielle que l’eau! La quantité de lumière requise varie selon les espèces: les plantes d’intérieur nécessitent généralement un éclairage élevé (six heures ou plus par jour), un éclairage moyen (quatre à six heures par jour) ou un éclairage faible (moins de trois heures par jour). Les plantes auront besoin soit d’une lumière vive ou directe (lumière du soleil provenant d’une fenêtre orientée au sud), soit d’une lumière indirecte ou filtrée (lumière du soleil à travers un rideau ou lumière d’une ampoule). Si les plantes n’obtiennent pas la lumière dont elles ont besoin, elles ne mourront pas nécessairement, mais elles arrêteront de croître et pourraient commencer à paraître malsaines. En cas de doute, consultez toujours l’étiquette. S’il dit «plein soleil», placez la plante où elle peut absorber tous ces rayons. Lorsque l’étiquette appelle «une lumière indirecte brillante», elle se traduit par «placez vos plantes là où elles peuvent voir le ciel». Dans ces cas, un ciel ouvert signifie une plante saine.
La bonne température

Ayez comme objectif de garder la plante dans un environnement chaud, où l’air circule suffisamment. Pivotez-la de temps en temps pour vous assurer d’une pousse proportionnée.Durant les mois hivernaux, gardez vos plantes loin des zones de courant d’air froids. Plus vos plantes seront au chaud, plus elles seront heureuses, alors soyez vigilants en les installant chez vous.

L’aération est le troisième élément clé pour permettre à vos plantes de pousser sainement. L’air stagnant crée de la poussière qui creuse dans leurs feuillages, laissant la place à la prolifération de maladies. Afin d’assurer la bonne santé de vos plantes, vous devrez délicatement dépoussiérer ses feuilles de temps à autre pour les laisser respirer.

Maintenant que vous êtes un pro des circonstances de base, le challenge sera d’éviter les erreurs les plus communes. Souvenez-vous que ce ne sont pas seulement les novices qui risquent de tomber dans le panneau : une piqûre de rappel aux propriétaires de plantes expérimentés ne fera pas de mal.

temps de fertilisation

Bien que les plantes procèdent à la photosynthèse pour produire les sucres dont elles ont besoin pour survivre, il existe une forme plus directe de nutrition pour maximiser le potentiel des plantes d’intérieur. Fournir des engrais à vos plantes d’intérieur garantit qu’elles restent heureuses et saines.

Tout ce que vous avez besoin de savoir sur l’arrosage

La plupart des propriétaires de plantes craignent toujours de ne pas assez arroser leurs plantes d’intérieur, alors qu’en réalité il y a une tendance à l’arrosage excessive dans le monde des plantes! Ce qui peut être beaucoup plus nocif à la santé de votre plante, contrairement à une plante un peu assoiffée.

La meilleure façon d’évaluer le besoin en eau d’une plante reste la bonne vieille méthode du test par le poids. Soulevez le conteneur de la plante : plus elle est légère, plus la plante a soif. À part contre-indication, la plupart des plantes d’intérieur préfèrent rester un peu déshydratées que trempées.

Durant les mois hivernaux, une plante a ordinairement besoin d’être arrosée seulement quelques fois par mois. En plaçant un plateau sous le pot de la plante, vous rattraperez facilement l’excès d’eau et éviterez un désordre inutile.

L’achat d’un vaporisateur à eau tout simple (ils sont disponibles quasiment partout) vous aidera à arroser avec modération. Répandre un léger brume sur vos plantes une ou deux fois par jour sera bénéfique à leur santé. Rappelez-vous que nous essayons de reproduire l’environnement naturel de ces plantes, et pour cela nous avons besoin d’humidité et de brume. Cliquez ici pour plus d’informations.

Tout commence par la terre

La première étape de la vie d’une plante en bonne santé commence par la terre. Le meilleur médiateur de pousse est, étonnemment, sans terre; et est une combinaison équilibrée de mousse de tourbe, de vermiculite/perlite et de compost. Lorsqu’une base saine est établie dès le départ, la suite devient nettement plus facile.

Que faire si votre plante a subi…

What to do if your plant has got

cochenilles

Que sont les cochenilles?

Les cochenilles, même appelées «punaises millie», sont des punaises blanches duveteuses qui ressemblent à de minuscules boules de coton. Comme le puceron et d’autres insectes ravageurs, la cochenille vole des nutriments importants à vos plantes d’intérieur en perçant un petit trou dans la feuille. Ensuite, la cochenille aspire la sève riche en nutriments, privant votre plante de nutriments essentiels. Cela affaiblit votre plante et peut la faire mourir.

Les cochenilles ne sont pas si difficiles et peuvent infester toutes sortes de plantes d’intérieur. Si vous avez une infestation sévère de cochenilles, se débarrasser de ces nuisibles peut être difficile. Cependant, ne vous inquiétez pas: si vous les repérez à temps, vous pouvez contrôler efficacement les cochenilles sur les plantes d’intérieur.

À quoi ressemblent les cochenilles?

Repérez-vous des trucs blancs pelucheux ressemblant à de la laine sur votre plante? Ce sont probablement des cochenilles! Les cochenilles mesurent jusqu’à 3 à 5 mm et sont facilement visibles à l’œil nu. Les cochenilles cultivées sécrètent une couche de cire blanche ressemblant à de la laine qui est utilisée pour se protéger pendant qu’elles aspirent le jus des plantes.

Les larves de cochenilles sont de couleur rose, orange ou jaune, mais dès qu’elles grandissent et commencent à se régaler de votre plante, les petites cochenilles commencent également à sécréter cette couche cireuse blanche.

Pensez-vous que votre plante a des cochenilles? Isolez immédiatement la plante infectée pour éviter toute propagation.

Comment les cochenilles endommagent-elles mes plantes?

Les cochenilles perforent un petit trou dans les feuilles ou les tiges de votre plante afin qu’elles puissent aspirer la sève de votre plante. Cette sève riche en nutriments est appelée sève de phloème et est riche en sucre, en vitamines et en minéraux. Les cochenilles adorent cette sève, mais votre plante aussi. Plus les cochenilles aspirent les fluides végétaux de votre plante d’intérieur, plus votre plante aura l’air mal nourrie.

Une fois que la cochenille a apprécié son festin, elle urine à nouveau la sève de la plante. Ce “pipi” d’insecte sucré est appelé miellat. Le miellat attire non seulement les insectes tels que les guêpes et les fourmis, mais même les moisissures bénéficient de cette substance sucrée. Pour empêcher vos plantes de moisir, le traitement des cochenilles farineuses est important.

Comment se débarrasser des cochenilles dans les plantes d’intérieur

Une façon de se débarrasser des insectes millie sur les plantes consiste simplement à les pulvériser sur vos plantes avec un jet d’eau. Revenez après quelques jours pour voir si de nouveaux œufs ont éclos.

La lutte biologique est un autre moyen sûr et efficace de lutter contre les cochenilles sur vos plantes d’intérieur. Nourrir et choyer leurs ennemis naturels est un moyen naturel et environnemental de se débarrasser des cochenilles. Les larves de chrysopes sont les prédateurs naturels des cochenilles et ont un appétit inépuisable! Ils seront heureux de vous aider à vous débarrasser de ces cochenilles exaspérantes.

Les larves de chrysopes peuvent être achetées en ligne. Lâchez-les simplement sur les feuilles de vos plantes et elles feront le travail à votre place – laissez la nature suivre son cours!

feuilles jaunes

Vous remarquez tout à coup des feuilles jaunes sur votre beauté verte ? Les feuilles jaunes peuvent signifier différentes choses, comme une carence en nutriments, un arrosage excessif ou insuffisant, une lumière trop forte ou trop faible ou une infestation de parasites. Mais ne vous inquiétez pas, notre PLNTSdoctor vous aidera à diagnostiquer ce qui ne va pas avec votre plante pour que vous puissiez la soigner !

Pourquoi les feuilles des plantes jaunissent-elles ?

Le jaunissement des feuilles de votre plante d’intérieur bien-aimée peut être imputé à un certain nombre de conditions, de sorte que vous ne pouvez pas toujours dire immédiatement ce qui ne va pas. Ne supposez pas automatiquement le pire : une feuille jaune par-ci par-là est plutôt normale et fait partie de la vie. Certaines plantes, comme l’Alocasia, perdent régulièrement une vieille feuille lorsqu’elles en font pousser une nouvelle. Ce faisant, votre plante se procure de l’énergie nouvelle pour se maintenir en bonne santé – c’est assez étonnant, non?

Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter d’une feuille jaune occasionnelle, mais si vous voyez de nombreuses feuilles jaunir en même temps, votre plante n’est alors probablement pas très heureuse.

Feuilles jaunes dues à un arrosage excessif ou à un manque d’eau

Si les feuilles de votre plante d’intérieur jaunissent, l’arrosage insuffisant ou excessif en est souvent la cause. L’arrosage de vos plantes d’intérieur les aide à créer de l’énergie par photosynthèse, donc si vous lui donnez trop peu d’eau, la plante manque d’énergie et s’affaiblit. Elle arrête de pousser et laisse tomber ses feuilles pour conserver l’eau. Avant de tomber, les feuilles se flétrissent et deviennent jaunes.

Si, au contraire, vous arrosez trop votre plante, elle ne peut pas se débarrasser de l’excès d’eau. Par conséquent, les racines se “noient” et commencent à pourrir. Cela se traduit également par des feuilles jaunes (ou brunes) décolorées.

Vous voulez vérifier si votre plante a soif ou si pour l’instant elle n’a pas besoin d’eau? Regardez toujours au-delà de la couche supérieure du terreau ! Parfois, le sol semble seulement sec, alors qu’en réalité elle a les pieds mouillés. Sortez délicatement la plante de son pot pour vérifier si elle est restée assise dans une soucoupe remplie d’eau.

Le “test du doigt” est un moyen rapide et facile de vérifier si vous arrosez trop ou pas assez vos plantes. Il suffit d’enfoncer votre index profondément dans le sol pour savoir si vous devez arroser vos plantes ou non. Si la terre autour de votre doigt est humide, ne l’arrosez pas encore. Si votre doigt ressort relativement propre et que le sol est sec, alors elle a besoin d’eau. Veillez à ne pas lui donner trop d’eau d’un coup !

N’oubliez pas : toutes les plantes sont uniques. Avant de les soumettre à un régime strict ou de leur donner un peu plus d’eau, erifies toujours les préférences spécifiques de votre plante. Vérifiez l’étiquette de votre plante ou recherchez votre plante dans la barre de recherche de notre site Web pour connaître la quantité d’eau don’t elle a besoin.

Feuilles jaunes à cause d’un manque ou d’un excès de lumière solaire

Un manque de lumière solaire peut également entraîner une décoloration de votre plante. Tout comme nous, nos plantes commencent à avoir l’air un peu pâles lorsqu’elles ne voient presque pas la lumière du soleil. Si vous remarquez que les feuilles de votre plante pâlissent mais que vous êtes sûr qu’elle ne reçoit pas trop ou pas assez d’eau, essayez de la rapprocher de la fenêtre pour qu’elle puisse bénéficier d’un ensoleillement supplémentaire. Cela lui donnera certainement une meilleure apparence et un ” bronzage ” vert et sain.

Votre plante est exposée à beaucoup de soleil et est-ce que ses feuilles jaunissent ? Alors elle a probablement un coup de soleil.

Trop de lumière solaire directe sur les feuilles de votre plante peut provoquer des tâches brunes sur certaines parties des feuilles et des bords bruns sur les extrémités des feuilles. Les feuilles endommagées et brûlées se dessèchent, deviennent jaunes et finissent par tomber. Essayez de déplacer votre plante dans un nouvel endroit, à l’abri des rayons directs du soleil.

Feuilles jaunes dues à des parasites et autres maladies des plantes

Le jaunissement des feuilles des plantes d’intérieur peut également être causé par un virus, des parasites ou d’autres maladies. Les tétranyques, les pucerons, les cochenilles et les thrips sont de petits parasites des plantes qui endommagent vos plantes en leur retirant des nutriments. Ils volent les nutriments de votre plante, l’affaiblissent et lui causent des dommages. En conséquence, ses feuilles jaunissent et s’enroulent vers le haut. Elle finit par laisser tomber les feuilles endommagées. Lorsque vous remarquez de petites bestioles volant autour de votre plante, isolez toujours la plante infectée.

Consultez nos autres articles PLNTSDoctor pour identifier – et traiter ! – les parasites de vos plantes.

Des feuilles jaunes dues à une carence en nutriments

Même si votre plante ne souffre d’aucune maladie, elle peut avoir besoin de vitamines supplémentaires de temps en temps. Nous vous recommandons de donner régulièrement à vos PLNTS un supplément de nutriments pour plantes. Cette énergie végétale contribuera non seulement à rendre votre plante forte et saine, mais aussi à faire briller à nouveau ses feuilles !

feuilles tombantes

C’est une question délicate. Si les feuilles de votre plante tombent, cela peut être un signe de sous-arrosage ou de sur-arrosage. Pour rendre les choses encore plus compliquées, il y a d’autres raisons pour lesquelles votre plante peut laisser tomber ses feuilles, telles que les maladies des plantes et trop peu – ou trop – de lumière du soleil.

Heureusement, si votre plante perd quelques feuilles, cela ne signifie pas automatiquement qu’elle ne survivra pas. Nos conseils ci-dessous vous aideront à remettre votre plante sur pied!

Chute des feuilles due à trop ou pas assez de soleil

L’exposition au soleil n’a pas seulement un effet sur notre humeur, mais elle peut également affecter l’humeur de vos plantes. Les plantes convertissent la lumière du soleil en énergie, de sorte qu’un manque de lumière du soleil peut faire en sorte que votre plante se sente un peu déprimée et perd sa couleur saine. Les feuilles deviennent vertes ou pâles et votre plante peut cesser de pousser. Votre plante a-t-elle l’air un peu pâle? Elle se réjouira si vous la déplacez vers un endroit plus ensoleillé!

Lorsque votre plante est trop exposée au soleil, des brûlures de feuilles ou des coups de soleil peuvent survenir. Tout comme notre peau, les feuilles de la plante se dessèchent et changent de couleur. Votre plante finira par laisser tomber ses feuilles jaunes affectées. Avez-vous des tâches brunes ou votre plante a-t-elle le bout de ses feuilles séchées? Si tel est le cas, éloignez votre plante un peu plus de la fenêtre et des rayons directs du soleil.

Chute des feuilles due à trop ou pas assez d’eau

Si votre plante reçoit trop peu d’eau, elle s’affaiblit. Ses feuilles jaunissent et elle cesse de grandir. Finalement, elle commencera à se débarrasser de ses feuilles.

Si la couche supérieure du sol semble sèche, veuillez ne pas saisir immediatement l’arrosoir. Parfois, on dirait que votre plante a soif alors qu’elle n’en a pas. En lui donnant plus d’eau, vous aggraverez la situation, car un arrosage excessif fera pourrir les racines.

Plongez simplement votre index profondément dans le sol pour vérifier à quel point votre plante a vraiment soif. Si le sol autour de votre doigt est humide, asseyez-vous car il n’est pas encore nécessaire de l’arroser. Le sol est-il vraiment humide? Retirez délicatement la plante du pot, videz l’excès d’eau et assurez-vous de déplacer votre plante dans un pot avec un trou de drainage.

Si votre doigt en ressort propre et que le papier d’aluminium est sec, il est définitivement temps de prendre un verre!

Chute des feuilles due aux ravageurs

La chute des feuilles peut également être le signe d’un parasite dans vos plantes. Les pucerons, les tétranyques, les thrips et les cochenilles sont des ravageurs sournois qui volent des nutriments importants à votre plante bien-aimée. En raison du manque de nutriments, votre plante tombera malade et ses feuilles s’enrouleront, deviendront jaunes ou brunes et finiront par tomber. Ainsi, lorsque vous remarquez que votre plante laisse tomber ses feuilles, vérifiez toujours attentivement si vous voyez de petites punaises dans le sol ou sur ou sous les feuilles de votre plante d’intérieur. Dans nos autres articles PLNTSDoctor, nous expliquons comment vous pouvez identifier et vous débarrasser de ces nuisibles dans vos plantes.

Assurez-vous d’enlever toutes les feuilles tombées car ces feuilles sèches et ratatinées sont un régal pour certains ravageurs. Si vous ne supprimez pas les feuilles infectées, vous n’attirerez que plus de ces petits fabricants malades.

Votre plante a-t-elle besoin de nutrition supplémentaire? Pourquoi ne pas la gâter avec notre nutrition végétale! Notre alimentation végétale donne à votre plante un véritable coup de pouce et la fera briller comme jamais auparavant!

Gardez à l’esprit..
Chaque plante est unique, donc avant de traiter votre plante avec un peu d’eau supplémentaire ou de la mettre au régime, vérifiez toujours les besoins spécifiques de celle-ci. Vérifiez l’étiquette de votre plante ou recherchez-la sur notre site Web. Dans la description du produit sur notre site, vous pouvez lire si votre plante aime le soleil ou préfère l’ombre, si elle boit beaucoup ou si elle préfère boire avec modération. Vous n’arrivez pas à le savoir? S’il vous plaît contactez-nous, nous aimons entendre parler de notre communauté!

oïdium

Voyez-vous des tâches poudreuses sur les feuilles de votre plante? Ensuite, vous avez probablement affaire à la maladie fongique de l’oïdium. Ci-dessous, nous expliquons ce qu’est exactement l’oïdium et comment vous pouvez vous débarrasser de l’oïdium.

Qu’est-ce que l’oïdium?

L’oïdium (Erysiphales) est une maladie fongique qui peut affecter toutes sortes de plantes. La moisissure commence sous forme de petites tâches blanches poudreuses, apparaissant généralement sur la partie supérieure des feuilles. Il vole les nutriments de la plante et la rend plus faible.

En raison de la couleur blanche des tâches poudreuses, l’oïdium est parfois surnommé «moisissure blanche». La moisissure produit des spores qui forment un réseau de fins fils blancs dans et sur les feuilles de votre plante bien-aimée. Cela peut faire jaunir ou brunir les feuilles affectées et la plante peut finir par mourir.

Comment prévenir l’oïdium

Comme d’autres types de moisissures, l’oïdium est généralement causé par une mauvaise circulation de l’air et se développe bien par temps chaud et humide. Pour éviter l’oïdium, nous vous recommandons d’arroser vos plantes le matin plutôt que le soir afin que vos plantes puissent sécher pendant la journée. Assurez-vous que le sol est bien drainé.

Pour éviter cette maladie fongique frustrante, il est également important d’améliorer la circulation de l’air dans votre maison. Ouvrez régulièrement une fenêtre pour apporter de l’air frais. Et devinez quoi, les plantes de purificationde l’air sont également d’excellents purificateurs d’air naturels – cela ressemble à une autre excellente excuse pour acheter plus de PLNTS, non?! Assurez-vous simplement de ne pas placer les plantes trop près les unes des autres afin de permettre la circulation de l’air.

La moisissure blanche se développe-t-elle sous les feuilles de votre plante? Dans ce cas, vous avez probablement plutôt affaire à de l’oïdium.

Traitement de l’oïdium

Pour éviter que l’oïdium ne se propage davantage, il est important d’enlever les feuilles brunes gravement infectées. Aussi, isolez immédiatement votre plante infectée. Cela empêchera la propagation de la moisissure à vos autres plantes d’intérieur.

Le moyen le plus simple et le moins cher de se débarrasser de la moisissure est celui pour lequel vous avez probablement déjà tout ce dont vous avez besoin. La moisissure est efficacement contrôlée avec… du lait! Le lait contient des protéines que la moisissure n’aime pas. Mélangez environ 40 portions de lait avec 60 portions d’eau et vaporisez sur les feuilles infestées de moisissure. Réappliquez ce traitement au lait jusqu’à ce que les feuilles de votre plante soient à nouveau saines et que la moisissure disparaisse. Tu tiens la solution!

 

petites mouches

Si de petits insectes noirs volent autour de vos plantes, ce sont probablement des moucherons fongiques. Ci-dessous, vous pouvez lire ce que sont les moucherons fongiques et, plus important encore, comment vous débarrasser des moucherons dans vos plantes d’intérieur.

Que sont les moucherons fongiques?

Les moucherons fongiques – également appelés moucherons du sol ou moucherons à ailes sombres – sont de petites mouches noir grisâtre avec de longues ailes qui volent souvent autour de vos plantes d’intérieur. Les moucherons adultes pondent leurs œufs (et beaucoup d’entre eux à la fois!) Dans la couche supérieure du sol humide de vos plantes. Les larves de moucherons fongiques mangent les racines des poils de vos plantes et se reproduisent extrêmement rapidement. Cela signifie qu’en peu de temps, vous n’avez pas un mais plusieurs moucherons terrorisant vos plantes bien-aimées.

Comment identifier les moucherons fongiques

Les moucherons fongiques ressemblent à des mouches des fruits, mais les moucherons ont une couleur noire plus distincte et sont – contrairement aux mouches des fruits – pas intéressés par les bananes trop mûres dans votre bol de fruits, mais attirés par vos plantes bien-aimées. Les moucherons fongiques sont plus actifs au début du printemps et à la fin de l’été et aiment les sols humides.

Vous verrez des moucherons fongiques voler autour de vos plantes, en particulier autour de la surface du sol. Les moucherons fongiques sont difficiles à éliminer, mais les conseils ci-dessous vous aideront à y faire face et à empêcher ces moucherons du sol ennuyeux de revenir!

Débarrassez-vous des moucherons fongiques dans les plantes d’intérieur

Si vous remarquez qu’une de vos plantes est infestée de moucherons, vous devez isoler la plante infectée afin que les moucherons ne se propagent pas à vos autres amis verts.

Même si un moucheron adulte ne vit que 1 à 2 jours environ, les moucherons fongiques se reproduisent extrêmement rapidement. Les moucherons femelles pondent plus de 200 œufs en une seule fois, ce qui signifie que ces minuscules mouches du sol peuvent devenir un problème assez persistant en un rien de temps. Alors, comment se débarrasser des moucherons dans les plantes d’intérieur?

1. Déshydratez votre plante

Les moucherons fongiques sont attirés par le sol humide, il est donc important de ne jamais trop arroser vos plantes. Nous vous recommandons de choisir un pot avec un trou de drainage qui permet à l’excès d’eau de s’échapper du pot, ce qui empêche les raciness de vos plantes de pourrir.

Avez-vous déjà repéré des moucherons volant autour de vos plantes? Arrêtez d’arroser la plante infectée pour que le sol puisse se dessécher. Les larves de moucherons ont besoin d’humidité pour survivre, elles mourront donc dans un sol sec. De plus, un sol sec découragera les moucherons fongiques adultes de pondre leurs œufs. Une fois le sol desséché, nous vous recommandons de changer le sol. Nettoyez soigneusement les racines de vos plantes (et le pot!) Et chouchoutez votre plante avec un nouveau terreau propre.

2. Disperser du sable sur le terreau
Recouvrir d’une couche de sable blanc (comme du sable de jeu) par-dessus le terreau. La couche de sable n’est pas attrayante pour les moucherons et les empêche de pondre leurs œufs. La couche de sable blanc prive également les larves de sol humide riche en nutriments. Assurez-vous de disperser une couche de sable sur toutes vos plantes. Sinon, il est probable que vous déplaciez simplement le problème vers vos autres plantes.

3. Utilisez des nématodes
Avez-vous déjà essayé tout ce qui précède, mais vos plantes sont-elles toujours terrorisées par les moucherons fongiques? Prochaine étape, achetez des nématodes pour les moucherons fongiques.

Nématodes contre les moucherons fongiques

Les nématodes Steinernema Feltiae sont des vers microscopiquement petits qui parasitent les larves de la mouche fongique. Les larves meurent et ne peuvent donc plus se transformer en moucherons adultes. Selon la taille de l’infestation, vous pouvez vous débarrasser de ces mouches ennuyeuses en quelques jours (avec une légère infestation) jusqu’à 2-3 semaines (avec une infestation persistante).

Tout d’abord, humidifiez légèrement le terreau de vos plantes d’intérieur. Dissolvez ensuite les nématodes contre les moucherons fongiques dans l’eau et versez ce mélange sur le terreau humide. Assurez-vous de garder le terreau humide. S’il n’y a plus de moucherons, les nématodes bénéfiques mourront également.

Les nématodes contre les moucherons fongiques sont inoffensifs pour vos plantes, les enfants et les animaux domestiques. Vous pouvez facilement les acheter en ligne chez Biogrowi. Avec l’aide de ces nématodes votre PLNTS seront de nouveau heureuses en un rien de temps !

Vous avez d’autres insectes dans votre plante d’intérieur ? Consultez nos conseils pour lutter contre les cochenilles, les thrips, les tétranyques et la moisissure.

pucerons

Que sont les pucerons?

Les pucerons sont de petits insectes suceurs en forme de poire appartenant à la famille des Aphidoidea. Les pucerons, appelés aussi pucerons du poirier, sont de petits insectes qui peuvent être trouvés dans toutes sortes de couleurs. Ils causent des dommages à vos plantes en se nourrissant de la sève des feuilles, des tiges et des racines. Les pucerons se reproduisent et se déplacent rapidement d’une plante à l’autre, ce qui leur donne malheureusement un grand potentiel pour devenir un ravageur persistant. Mais ne vous inquiétez pas: les pucerons sont relativement faciles à contrôler.

À quoi ressemblent les pucerons sur des plantes?

Les pucerons sur les plantes d’intérieur sont le plus souvent verts, mais peuvent également être violet, blanc, gris et noir. Ils mesurent généralement 5 à 7 mm (1/8 de pouce) de long et se regroupent le plus souvent sous les (nouvelles) feuilles – ou s’attachent à de nouvelles tiges tendres.

Si vous pensez que votre plante souffre d’une infestation de pucerons, assurez-vous de vérifier le dessous des feuilles de vos plantes car les pucerons adorent s’y cacher! Ils se regroupent souvent sur de nouvelles pousses, comme de jeunes tiges ou de nouvelles feuilles.

Comment les pucerons endommagent-ils vos plantes?

Les pucerons percent les tiges et sucent la sève du phloème, riche en nutriments, de la plante. Cette sève de phloème contient beaucoup de sucre, de vitamines et de minéraux. Un repas de fête pour le puceron, mais pas tant pour votre plante qui a elle-même besoin de ces nutriments. Les pucerons aiment particulièrement les jeunes feuilles qui poussent encore. Si votre plante est fortement infestée, les feuilles de vos plantes s’enrouleront, flétriront ou jauniront.

Après avoir savouré leur repas, les pucerons ont besoin de «faire pipi» toute la sève végétale qu’ils ont consommée. Ils le font en sécrétant un liquide sucré appelé miellat, appelé pipi de puceron. Ce liquide collant est riche en sucre et attire les fourmis, les petites mouches et les guêpes parasitoïdes. Heureusement, lorsque les pucerons infectent vos plantes d’intérieur, vous n’avez probablement pas à faire face à ce type d’insectes. Cependant, le miellat peut également favoriser la croissance de champignons. C’est évidemment quelque chose que vous voulez éviter car les champignons peuvent empêcher la croissance des plantes. Heureusement, le contrôle des pucerons est assez facile et peut être fait de façon naturelle!

Comment se débarrasser des pucerons sur vos plantes d’intérieur?

Si vous repérez des pucerons sur vos plantes d’intérieur, il est temps d’agir. Un excellent moyen naturel de lutte contre les pucerons est de nourrir et de chouchouter leurs ennemis naturels: larves de coccinelles. Simple, efficace et respectueux de l’environnement.

Saviez-vous que les coccinelles sont les ennemis naturels des pucerons? Les coccinelles cultivées et les larves de coccinelles (bébés coccinelles) se nourrissent de pucerons. Les larves de coccinelles ne veulent qu’une chose: devenir une coccinelle adulte. Et pour devenir une, elles ont besoin de beaucoup manger. Les larves ont en fait un appétit insatiable et elles adorent les pucerons! Le résultat? Coccinelle heureuse, plante heureuse!

Les larves de coccinelles contre les pucerons peuvent être facilement achetés en ligne chez Biogrowi.

 

taches foliaires

Avez-vous remarqué des tâches brunes sur les feuilles de votre plante? Cela peut arriver pour un certain nombre de raisons, mais cela a souvent quelque chose à voir avec vos habitudes d’arrosage. D’autres coupables possibles sont les ravageurs ou les (autres) maladies.

Tâches foliaires brunes

L’arrosage excessif et le sous-arrosage sont les principaux responsables des tâches brunes sur les feuilles de votre plante d’intérieur. Des tâches brunes foncées sur toutes les feuilles sont souvent le signe d’un arrosage excessif.

D’un autre côté si vous donnez trop peu d’eau à votre plante, les tâches foliaires sont généralement jaunes ou brun clair. Vos plantes vont alors intéligement laisser tomber certaines de leurs feuilles pour économiser de l’énergie et conserver l’eau!

Vous pouvez vérifier les niveaux d’eau en plongeant votre doigt profondément dans le sol. Votre doigt ressort-il propre? Alors c’est définitivement l’heure de l’arrosage! Si le sol autour de votre doigt est humide, alors tout va bien votre plante n’a pas encore soif.

Pointes des feuilles brunes

Vous remarquez des tâches brunâtres, brûlées ou des pointes brunes sur les feuilles de votre plante? Est-elle placée près d’une fenêtre ensoleillée? C’est donc que votre plante est probablement placée trop près de la lumière directe du soleil: tout comme nous, les plantes peuvent avoir un coup de soleil si elles passent trop de temps au soleil! Les feuilles brûlées se dessèchent, roussissent et changent de couleur. Donnez-lui un nouvel endroit avec un peu moins de lumière directe du soleil et laissez-lui le temps de se réajuster. N’oubliez pas que les feuilles brunes et croquantes ne récupèrent pas et ne redeviennent pas vertes, il est donc préférable de couper les bords ou d’enlever la feuille entière.

Voyez-vous les pointes des feuilles brunes et séchées, mais le soleil est introuvable? Les tâches brunes peuvent également être causées par une faible humidité, par exemple lorsque le chauffage est allumé en hiver et remplit votre maison d’air chaud et sec. Si les niveaux d’humidité sont trop bas, les extrémités des bords bruniront, s’enrouleront et finiront par tomber.

Le moyen le plus simple d’augmenter l’humidité est de brumiser vos colocataires verts avec de l’eau provenant d’un vaporisateur. Saviez-vous que le regroupement de vos plantes contribue également à augmenter l’humidité? Heureusement, la distance sociale n’est pas une préoccupation pour vos plantes!

Maladies et ravageurs des plantes

Avez-vous remarqué des taâhes grises ou blanches sur les feuilles de votre plante? C’est que vous avez probablement affaire à une maladie fongique ou virale, comme les pucerons, les tétranyques, les cochenilles ou les thrips.

Les maladies virales sont souvent causées par des insectes parasites qui absorbent les nutriments de votre plante, ce qui l’affaiblit. Cette carence en nutriments ne la rend pas seulement un peu affamée, mais aussi malade. En conséquence, de petites tâches ou marbrure apparaissent sur la feuille de votre plante, augmentant progressivement en taille jusqu’à ce que la feuille entière change de couleur et meurt.

Consultez nos autres articles PLNTSdoctor pour identifier et traiter les ravageurs de vos plantes.

tétranyques

Que sont les tétranyques?

Les tétranyques sont des acariens qui ressemblent à de minuscules araignées. Les tétranyques ne sont pas de véritables insectes, mais des arachnides, ce qui signifie qu’ils sont liés aux araignées. Le tétranyque le plus connu (et le plus ennuyeux!) est le Tetranychus urticae, également appelé tétranyque rouge ou tétranyque à deux points. Les tétranyques se reproduisent rapidement, causant de nombreux dégâts en peu de temps. Nous allons vous montrer comment empêcher ces petits malins d’infecter vos plantes et comment éviter de futures éruptions.

À quoi ressemblent les tétranyques et comment les identifier?

Les tétranyques ressemblent à de minuscules points mobiles et vivent sur la face inférieure des feuilles des plantes. Ils peuvent faire des toiles, tout comme les autres araignées, mais les toiles des tétranyques ressemblent davantage à du tissu qu’à un filet.

Lorsque les tétranyques infestent les feuilles des plantes, ils endommagent les tissus végétaux. De petits points légèrement colorés ou des pointillés apparaîtront sur le tissu. Cela provoque une décoloration, et à mesure que la population de tétranyques se développe, les feuilles de votre plante deviennent blanches, pâles ou jaunes et finissent par tomber.

Comme tous les tétranyques ne filent pas de toiles, il peut parfois être difficile d’identifier l’infestation. Par conséquent, il est important de rechercher non seulement des sangles délicates sous les feuilles et dans le coin des tiges, mais également d’autres signes. Le meilleur indicateur d’infestation par les tétranyques est les minuscules marques de pointillés blanches, jaunes ou bronzées sur les feuilles de vos plantes.

Traitement des tétranyques

Pensez-vous que votre plante est affectée par les tétranyques? Isolez immédiatement la plante et retirez les feuilles infestées. Ensuite, utilisez une méthode de lutte biologique sûre et naturelle pour vous débarrasser de ces acariens.

L’utilisation de prédateurs d’acariens est une méthode efficace et respectueuse de l’environnement pour le traitement des tétranyques. Heureusement, les tétranyques ont plusieurs ennemis naturels différents. Ces ennemis naturels de la lutte contre les tétranyques comprennent les coccinelles, les acariens prédateurs et les chrysopes. Ils aiment tous un tas d’acariens pour le souper!

Où acheter des acariens prédateurs contre le tétranyque ?

Les acariens prédateurscontre le tétranyque peuvent être facilement achetés en ligne sur la boutique en ligne de Biogrowi. Distribuez-les simplement avec la boîte à saupoudrer sur les feuilles. Les acariens prédateurs sont assez pointilleux, ils mangent que des tétranyques. Tout en appréciant ce festin, ils aident votre plante à récupérer.

Prévenir le tétranyque
Au lieu de lutter contre le tétranyque on préfère bien sûr prévenir ces petites araignées. Adoptez une approche préventive contre les tétranyques avec les sachets de reproduction anti-tétranique de Biogrowi. Par une petit trou pré-perforé, les acariens prédateurs peuvent passer du sachet de culture vers votre plant. De cette façon, vous pouvez combattre les tétranyques sur vos plantes d’intérieur comme un vrai pro !

thrips

Que sont les thrips?

Les thrips (Thysanoptera) sont de minuscules insectes minces avec des ailes en forme de soies. Parce qu’ils peuvent voler, ils sont très mobiles et peuvent facilement se diriger et infecter vos autres plantes. Ces minuscules mouches se nourrissent en perforant le tissu végétal et en aspirant le contenu des cellules. Les thrips peuvent être trouvés sur n’importe quelles plantes d’intérieur. Ils adorent toutes sortes de plantes – plus on est de fous…!

À quoi ressemblent les thrips?

Les thrips sont des insectes extrêmement petits et à peine visibles qui se trouvent sur le dessus des feuilles de vos plantes. À l’œil nu, ils ressemblent à de très petites tâches ou rayures. Les thrips ne sont pas les seuls insectes qui laissent des tâches noires sur les feuilles de vos plantes, alors utilisez une loupe pour vous assurer que vous avez affaire à des thrips.

Les thrips adultes ont un corps brun ou noir et mesurent 1 à 2 mm de long. Les larves de thrips sont de couleur orange, jaune ou verte et mesurent environ 1 mm.

Comment détectez-vous les thrips sur les plantes?

Les thrips se trouvent principalement au point de croissance des plantes, par exemple sous les feuilles, sur les pousses de plantes et dans les boutons floraux. Les thrips «grattent» les tissus végétaux, endommagent les feuilles et aspirent la sève. Cette sève riche en nutriments est un vrai repas de fête pour les thrips, mais c’est beaucoup moins une fête pour la plante. La plante perd ses nutriments, ce qui provoque des dommages esthétiques tels que des tâches d’argent sur les feuilles. Si vous remarquez ces tâches gris argentées peu attrayantes sur les feuilles de vos plantes, il est très probable que votre plante soit infestée de thrips.

En plus de causer des dommages esthétiques, les thrips peuvent également transmettre des virus végétaux. Heureusement, votre plante d’intérieur est moins susceptible d’être affectée par les virus végétaux transmis par les thrips que les cultures de fleurs ou de légumes. Mais comme les virus peuvent provoquer la mort de vos plantes, il est important d’identifier et de se débarrasser des thrips sur les plantes.

Contrôle des thrips: comment se débarrasser des thrips

Les thrips sont assez difficiles à contrôler car ils sont devenus immunisés contre de nombreux pesticides couramment utilisés. Les thrips se développent dans des niveaux d’humidité plus faibles, donc l’augmentation de l’humidité et l’utilisation d’un brumisateur de plantes sur les feuilles de vos plantes peuvent vous aider à contrôler ces terribles thrips. Un autre moyen efficace de se débarrasser des thrips est la lutte biologique. – laisse la nature faire son travail! Les punaises assassines comme le Reduvius persoatus et les acariens prédateurs sont des prédateurs préférés pour le contrôle des thrips.

Les acariens prédateurs et autres insectes pour la prévention et le traitement des thrips peuvent être achetés en ligne. Pour éviter les thrips, relâchez simplement les acariens dans le pot de votre plante pour diminuer les risques d’épidémie de thrips. Vos plantes seront à jamais reconnaissantes de vos soins affectueux!

Demander au Docteur PLNTS

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez?
Demandez des conseils supplémentaires et un pronostic au Docteur PLNTS

Prendre RDV avec le docteur

Trucs et astuces de la communauté

Livraison offerte à partir de 75 euro*

nous expédions nos plantes dans toute l’Europe!

Garantie santé
de 30 jours

en savoir plus sur nos garanties

Déjà amateur de PLNTS?

se connecter avec une adresse e-mail

Créer un compte

Vos données personnelles seront utilisées pour vous accompagner au cours de votre visite du site web, gérer l’accès à votre compte, et pour d’autres raisons décrites dans politique de confidentialité.