Temperature and humdity

Température et humidité pour les plantes d'intérieur

Que vous commenciez tout juste à cultiver des plantes d'intérieur ou que vous ayez déjà une jungle urbaine, il y a certaines choses que vous devez savoir sur l'entretien des plantes. Même si connaissez la meilleure façon d’arroser ou le sol idéal, vous ne connaissez peut-être pas la température et l'humidité optimales pour les plantes d'intérieur. C'est un détail qui est souvent négligé et qui peut empêcher vos plantes de bien pousser ou même parfois de survivre. En maintenant une température et une humidité idéales dans votre maison, vous pouvez créer un environnement de croissance optimal pour votre plante. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la température et l'humidité optimales pour vos plantes.

La température idéale pour les plantes d'intérieur

Vous ne serez pas surpris d'apprendre que vos plantes ont besoin de la bonne température pour se développer. La photosynthèse ne se déroule de manière optimale qu'à la bonne température. Il est donc très important de trouver la bonne température. Mais quelle température est nécessaire et pour quelle plante ?

Il n'existe pas de température parfaite pour la culture/la croissance des plantes. Chaque espèce végétale aime une température différente. Le plus important est de veiller à ce que la température de votre espace ne fluctue pas trop. Pendant la journée, maintenez une température entre 20°C et 30°C. Pendant la nuit, vous pouvez abaisser cette température à environ 16°C. Veillez à ce que la différence de température entre le jour et la nuit soit aussi faible que possible. Avec les différences de température, vous imitez en fait les saisons. Si la différence entre le jour et la nuit est trop grande ou si les nuits sont trop froides, la plante mettra trop de temps à se rétablir. Alors, le risque de développement de moisissures est également plus élevé.

L'humidité de l'air idéale pour les plantes d'intérieur

L'un des plus gros problèmes en hiver pour la culture des plantes d'intérieur est le chauffage artificiel. La bonne nouvelle est que nous pouvons prévenir ou guérir les problèmes liés au chauffage. Vous devez connaître les besoins des plantes et améliorer l'humidité.

Lorsque nous parlons de mesure de l'humidité, nous parlons de ce qu'on appelle l'humidité relative. Dans cette mesure, la vapeur d'eau dans une certaine quantité d'air est mesurée proportionnellement au nombre de particules d'eau qui peuvent être dans l'air. L'humidité relative est utilisée pour déterminer un niveau confortable adapté aux animaux, aux personnes et aux plantes.

Quel est donc le meilleur taux d'humidité pour les plantes ? Le taux d'humidité idéal pour la plupart des plantes adultes est de 60 à 70 %. Certaines plantes tropicales sont habituées à des taux d'humidité allant jusqu'à 90 %. De nombreuses succulentes et cactus, n'ont besoin que de 10 % d'humidité. En règle générale, les plantes aux feuilles plus épaisses peuvent tolérer une humidité plus faible.

• 80% - 90%: ce sont des pourcentages tropicaux. Dans les serres pour plantes l'humidité peut atteindre plus de 80%, mais à l'intérieur c'est impossible. Surtout pour les jeunes plantes, une humidité de 80% ou plus est idéale. Pour les humains, en revanche, ce n'est pas le cas.

• 60% - 80%: c'est le niveau idéal pour presque toutes les plantes d'intérieur (mais surtout les tropicales). Cependant, il est difficile à maintenir à l'intérieur.

• 60% - 40%: en été, l'humidité dans la plupart des maisons se situe autour de ce niveau. La plupart des plantes d'intérieur prospèrent également dans cette humidité, mais certaines plantes ont encore besoin d'aide, par exemple par brumisation.

• 10% - 40%: en dessous de 40 % il devient très sec et ce sont probablement les niveaux d’humidité lorsque le chauffage est utilisé. Les cactus et les plantes grasses se porteront bien, mais la plupart des plantes auront des problèmes de feuilles.

Pour mesurer l'humidité dans la maison, il est conseillé d'acheter un hygromètre. Un hygromètre mesure l'humidité d'une pièce ou d'un espace, mais souvent aussi la température, ce qui est bien sûr la combinaison idéale.

Temp 1.webp

Les signes d'une température ou d'une humidité incorrecte

Trop bas:

  • Les bords ou les extrémités des feuilles deviennent bruns
  • Les bords des feuilles deviennent jaunes
  • Les feuilles se dessèchent et se recroquevillent.

Trop haut:

  • Champignons sur les feuilles
  • Moisissure sur le terreau
  • Les feuilles et les tiges commencent à montrer des signes de pourriture.

Temp 2.webp

Conseils pour une température et une humidité correctes

La bonne température :

  1. Utilisez une (mini)serre : une serre est un moyen pour maintenir la température autour de votre/vos plante(s).
  2. Attention aux courants d'air : en hiver, il faut faire attention aux courants d'air. Pour éviter que vos plantes ne soient victimes de brusques changements de température, placez-les loin des aérations, fenêtres, portes ou autres endroits où l'air peut entrer de l'extérieur.
  3. Attention à la surchauffe : Il est normal de vouloir protéger vos plantes du froid en augmentant le température, mais quand il fait trop chaud ça peut être tout aussi dangereux pour elles.
  4. Regroupez vos plantes : Si vous mettez vos plantes en groupe, l'air et l'humidité sont piégés entre chacune d'elles. De cette façon, elles se gardent également un peu plus au chaud.

La bonne humidité :

  1. Brumisation : pulvérisation des feuilles avec de l'eau tiède.
  2. Regroupement vos plantes : Si vous mettez les plantes en groupe, l'air et l'humidité sont emprisonnés entre chacune d'elles. Elles peuvent également utiliser l'humidité du sol de l'autre. Si vous faites cela, vous devez laisser un certain espace (de croissance) entre les plantes.
  3. Plateau avec des petits cailloux ou des hydro granules : Le plateau est constitué de petits cailloux ou d'hydro granules (biles d’argiles) recouverts d'eau. L'eau doit se trouver juste en dessous du sommet des cailloux afin que la plante n'aspire pas l'eau et reste bien aérée.
  4. Humidificateur : un humidificateur est un appareil qui ajoute de l'humidité à l'air par évaporation.
  5. Suspendez vos vêtements pour les faire sécher : vous pouvez aussi simplement suspendre vos vêtements pour les faire sécher dans la maison (près de vos plantes) après les avoir lavés. Cela augmente l'humidité de l'air car l'eau s'évapore des vêtements.
  6. *Utilisez une (mini)serre :*Une serre est une autre option pour maintenir un taux d'humidité plus élevé pour vos plantes. Si vous avez des plantes tropicales, une faible humidité peut tuer vos plantes.
Hi, I'm Emma, your PLNTS.com guide!

Bonjour, je suis Emma, ta guide PLNTS.com!

)