PLNTSdoctor banner

Comment tailler votre plante

Vos plantes ont besoin de plus qu'un entretien régulier - elles ont aussi besoin d'être taillées de temps en temps. Au début, ça peut sembler effrayant parce qu'on ne sait pas comment s'y prendre et qu'on a peur de mal faire. Pourtant, c'est nécessaire : une bonne taille les aide à mieux pousser et les empêche de devenir trop grosses. Et une fois que vous serez à l'aise avec la taille, vous ne pourrez plus éloigner vos ciseaux de votre plante ! Dans cet article, nous vous expliquons quelles plantes aiment être taillées, quand et comment les tailler. Devenez un pro de la coupe !

Quelles plantes faut-il tailler ?

Différentes plantes ont besoin d'être taillées pour diverses raisons. Les plantes à feuillage comme les pothos, les philodendrons et les ficus ont besoin d'être taillées pour conserver leur aspect et éliminer les branches et tiges trop dégarnies. Les plantes à fleurs, telles que les violettes africaines et les Fleurs de Lune, peuvent être taillées de façon à favoriser une floraison plus rapide. Les plantes grimpantes et les lianes, comme les Monstera et les Pothos, peuvent être taillées pour les multiplier, ou rafraîchir leur aspect général.

Pour la plupart des plantes, il est nécessaire d'enlever les feuilles et les tiges jaunies, brunes ou mortes. Il est toutefois préférable de ne les enlever qu'une fois marron, car cela veut dire que la plante aura eu le temps de réabsorber l'énergie contenue dans la feuille. Si vous les éliminez quand il reste du vert, la plante ne pourra pas récupérer les éléments stockés dans cette feuille et ils seront gaspillés. Toutefois, il peut être nécessaire de couper une feuille encore verte en cas d'infestation de nuisible ou de maladies.

Conseil d'expert : n'oubliez pas que toutes les plantes n'ont pas besoin d'être taillées. Assure-vous que la taille soit justifiée et renseignez-vous sur le mode de croissance et les besoins de votre plante avant de couper.

Pruning plant

Quand faut-il tailler ?

En général, le meilleur moment pour tailler une plante est le début de sa période de croissance, au printemps ou au début de l'été. De cette façon, la plante a une saison de croissance devant elle et est en pleine possession de ses moyens pour se remettre de la taille et repousser encore plus touffue et plus belle. Mais cela peut varier en fonction de la plante et de la raison pour laquelle vous souhaitez la tailler.

  • Le printemps et le début de l'été sont idéaux si vous souhaitez réduire la taille de votre plante ou bien lui donner un coup de fouet. Pendant cette période, les plantes se rétablissent rapidement. Si vous avez une plante à fleurs, taillez-la après la floraison. Vous éviterez ainsi de couper accidentellement les futurs boutons floraux, d'autant plus que la plante consacre déjà son énergie à la production de ces fleurs.
  • Les plantes qui s'étiolent ont tout intérêt à être taillées au printemps ou au début de l'été. Elles utiliseront leur énergie pour croître en épaisseur et en volume. En fait, vous pouvez tailler les parties étiolées à n'importe quel moment de l'année, mais elles mettront plus de temps à se rétablir et à devenir plus touffues.
  • Pour les feuilles et les tiges qui sont jaunes ou mortes, n'hésitez pas à les couper dès que vous les voyez. N'oubliez pas qu'elles peuvent être le signe d'un stress ou d'une maladie de la plante, alors essayez d'en comprendre les causes. En les éliminant, vous permettez à la plante de canaliser l'énergie vers les parties vertes et saines, si le problème est dû à une maladie.
  • Pour les fleurs fanées, il suffit de les couper dès que vous les voyez. Ce processus encourage certaines plantes à produire plus de fleurs et empêche d'autres de gaspiller de l'énergie dans la production de graines.

En résumé, pour les tailles importantes, il est préférable de les effectuer au printemps ou au début de l'été. Mais si vous souhaitez simplement enlever quelques feuilles abîmées, vous pouvez le faire à tout moment.

Les outils nécessaires

Une taille réussie commence par l'utilisation d'outils appropriés. Veillez à utiliser un couteau, une paire de ciseaux ou un sécateur bien aiguisé. Le sécateur Edward est idéal pour couper les tiges, les feuilles mortes ou les fleurs fanées. Souvent, les sécateurs normaux sont trop grands pour les petites plantes, et il y a donc un risque que vous coupiez trop ou mal par accident. Edward est tranchant comme un rasoir, super petit (environ 11 cm), et donc facile à utiliser ! Si vous avez des tiges plus épaisses, vous aurez besoin d'un sécateur plus grand.

Voici 3 conseils d'experts pour choisir et utiliser un sécateur :

  1. Choisissez le sécateur adapté à la coupe que vous voulez effectuer. Pour les fleurs et feuilles mortes, utilisez de petits ciseaux. Ils sont plus faciles à manier. Les gros sécateurs peuvent être difficiles à utiliser sur les petites parties et risquent de les endommager. Pour les tiges épaisses et dures, utilisez des sécateurs plus grands afin d'obtenir une coupe nette.
  2. N'utilisez que des sécateurs bien aiguisés. Si les lames ne sont pas assez aiguisées, elles risquent d'endommager la plante. La meilleure façon de tailler vos plantes est de vous assurer que vous faites une coupe nette, sans écraser les tiges.
  3. Nettoyez toujours vos outils avant de commencer à tailler. N'oubliez pas qu'il est également important de nettoyer vos outils à l'alcool lorsque vous passez d'une plante à l'autre. C'est essentiel pour éviter la propagation de maladies entre les plantes.

Les différentes raisons et méthodes de taille

Vous avez les outils et vous êtes prêt à tailler votre plante, mais vous vous demandez par quoi commencer ? La première étape est simple : l'observation. Prenez le temps d'observer votre plante. Si elle est trop grande ou si elle s'étiole, posez-vous la question : "Quelle est la taille idéale pour elle ?". En regardant, vous remarquerez peut-être des zones où la plante est dégarnie. Gardez également un œil sur les feuilles ou les tiges qui semblent décolorées, abîmées ou tout simplement mortes. C'est en identifiant ces zones que vous saurez où faire vos coupes.

Rafraîchir la coupe et maintenir la taille souhaitée

Si vos plantes deviennent trop grandes ou perdent leur jolie forme avec le temps, cette méthode peut vous aider. En règle générale, elle stimule la croissance de la plupart des plantes, y compris les Ficus, les Dracaenas, les Scheffleras, etc.

  • Commencez par tailler les tiges qui sont vieilles, trop faibles, dont les feuilles sont abîmées ou qui sont tout simplement trop dégarnies.
  • Puis, concentrez-vous sur l'aspect global de la plante. Si nécessaire, coupez les branches saines jusqu'à ce que vous atteigniez la longueur souhaitée. N'oubliez pas qu'il ne faut pas couper plus d'un tiers d'un coup !
  • Effectuez la coupe juste en dessous des nœuds, ce qui encouragera la plante à se ramifier et à s'étoffer.
  • Coupez à un angle de 45 degrés, ce qui permet à la plante de cicatriser plus rapidement.
  • Arrosez légèrement la plante et maintenez-la dans un endroit bien éclairé, mais évitez la lumière directe du soleil immédiatement après la taille.

Retirer les parties étiolées

La plante doit être taillée lorsqu'elle s'étiole (les espaces entre les feuilles sont trop larges, elle cherche la lumière donc s'étire). La taille aide la plante à faire pousser de nouvelles tiges saines avec de belles feuilles.

  • Recherchez les tiges qui sont trop longues, qui ont moins de feuilles ou dont les espaces entre les feuilles sont trop larges. Essayez de les couper pour qu'elles reprennent une croissance saine.
  • Utilisez le sécateur pour les couper au-dessous de la partie brune ou morte, à un angle de 45 degrés au-dessus d'un nœud d'apparence plus saine. De nouvelles tiges vont pousser à partir de ces nœuds.

Une plante s'étiole car elle a ne reçoit pas assez de lumière, alors tournez-la plus fréquemment ou donnez-lui plus de lumière pour éviter qu'elle ne s'étiole de nouveau.

​​Retirer les feuilles et branches abîmées ou mortes

Les feuilles et les tiges jaunes ou abîmées sont assez fréquentes chez les plantes. Elles ne reverdiront jamais et ne redeviendront jamais belles, c'est pourquoi il est bon de les couper dès qu'elles sont marron.

  • Coupez les parties endommagées à l'aide de ciseaux à un angle de 45 degrés juste au-dessus d'un nœud sain, en laissant uniquement les tissus verts et sains.
  • Si une grande partie des feuilles semble morte, vous pouvez l'enlever entièrement. Faites attention de ne pas abîmer la branche en retirant la feuille.

Comme ce phénomène est souvent dû à un stress subi par la plante, recherchez les causes potentielles. Une cause fréquente de feuilles jaunes ou mortes est un arrosage irrégulier. Vous pouvez essayer d'ajuster votre routine d'arrosage.

Retirer les fleurs fânées

Après la floraison, la taille des fleurs fanées permet de concentrer l'énergie de la plante sur les nouvelles pousses et les fleurs, plutôt que sur la production de graines.

  • Utilisez des ciseaux aiguisés et propres pour couper délicatement les fleurs fanées, en veillant à ne pas endommager les bourgeons ou les feuilles à proximité. Taillez-les avec toute la tige de la fleur.
  • Certaines plantes peuvent refleurir après la coupe des fleurs fanées ; continuez donc à surveiller et à enlever les fleurs fanées si nécessaire.
  • Vous avez fini de tailler et vous vous inquiétez d'en avoir trop fait car la plante montre des signes de stress ? Ne vous inquiétez pas ! La taille de la plante et l'élimination des branches, des feuilles et des fleurs mortes stimulent la croissance de la plante ! Votre plante vous remerciera en devenant encore plus belle.

Conseil d'expert : après la taille, vous obtiendrez souvent plusieurs tiges avec des nœuds. Celles-ci sont parfaites pour créer de nouvelles plantes. Si vous remarquez des tiges saines, pensez à les utiliser. C'est une bonne occasion pour apprendre à bouturer !

nephrolepis pruning

6 conseils pour tailler votre plante comme un pro

Tailler une plante n'est pas difficile, mais quelques conseils sont toujours bons à prendre.

  1. Renseignez-vous toujours sur le mode de croissance de votre plante et sur la meilleure façon de la tailler. Chaque plante a ses propres exigences en matière de taille, en fonction de ses habitudes et de ses cycles de croissance.
  2. Investissez dans une bonne paire de sécateurs ou de ciseaux bien aiguisés, conçus pour les plantes. Des lames bien aiguisées garantissent des coupes nettes, qui risquent moins de provoquer des maladies ou des dégâts.
  3. Il est important de travailler proprement. Assurez-vous que votre sécateur est stérile en le nettoyant avec de l'alcool à 70° ou plus. Vous pouvez le faire en le frottant avec un chiffon, en le vaporisant ou en l'immergeant. Veillez également à ce que vos ciseaux soient propres lorsque vous changez de plante !
  4. Si vous débutez, il est préférable de commencer petit. Vous pouvez toujours couper davantage plus tard, mais vous ne pourrez pas revenir en arrière. Commencez par enlever les feuilles mortes ou jaunissantes et, lorsque vous aurez pris de l'assurance, vous pourrez procéder à des coupes plus importantes pour structurer votre plante ou gérer sa taille.
  5. En faisant ça, vous obtiendrez probablement plusieurs boutures. Celles-ci sont parfaites pour créer de nouvelles plantes ! Si vous remarquez des tiges saines avec des nœuds, pensez à les utiliser. C'est une excellente occasion d'apprendre à bouturer.
  6. Après avoir taillé votre plante, surveillez-la. Elle peut avoir besoin de plus ou moins d'eau que d'habitude, en fonction de l'ampleur de la taille. Observez également la réaction de la plante à vos coupes - vous obtiendrez ainsi des informations précieuses pour les prochaines fois.

Cleaning shears

Les erreurs les plus communes à éviter

La taille est un art qui, lorsqu'il est pratiqué correctement, peut revitaliser vos plantes et favoriser une croissance saine. Cependant, que vous soyez débutant ou bien que vous vous occupiez de vos plantes depuis des années, l'erreur est toujours possible. Examinons quelques erreurs courantes et leurs solutions.

  1. L'une des erreurs les plus fréquentes consiste à supprimer une trop grande partie de la plante en une seule fois. Une taille trop importante peut stresser la plante et stopper sa croissance. Ne coupez jamais plus de ⅓ à la fois pour éviter un trop grand stress.
  2. Vous avez peur de tailler, alors vous ne le faites pas assez. Une taille insuffisante laissera vos plantes étiolées, dégarnies et peu attrayantes. Ne vous inquiétez pas : elle repoussera bientôt, plus saine et plus belle que jamais.
  3. Vous utilisez des ciseaux ou des sécateurs émoussés. Des lames émoussées créent des blessures inutiles sur le tissu de votre plante, qui sont de véritables portes d'entrée aux bactéries.
  4. Tailler au mauvais moment, en particulier pendant la période de dormance d'une plante, peut entraver sa croissance ou sa floraison.
  5. Oublier d'enlever les fleurs fanées peut empêcher une plante de produire de nouvelles fleurs. Cela peut également conduire la plante à concentrer son énergie sur la production de graines plutôt que sur la production de nouvelles fleurs.

Tailler correctement vos plantes d'intérieur est essentiel pour leur santé et leur beauté, alors soyez attentifs à leurs besoins et évitez les erreurs les plus courantes !

FR-Huisstijl author banner.jpg