Soft scale insects

Cochenilles à carapace

Repérez-vous des petites ‘carapaces’ bruns ou jaunâtres à l'attache des feuilles et des tiges ? Il y a de fortes chances que vous voyez une cochenille à carapace ! Un méchant parasite qui est également nuisible à votre plante. Malgré le fait qu’il soit difficile à combattre, votre plante a heureusement de bonnes chances de survie. Avez-vous repéré une cochenille ? Alors il faut mettre les bouchées doubles et commencer à les combattre dès que possible. Vous trouverez ici toutes les informations sur la cochenille à carapace et les meilleurs moyens de la combattre.

Qu'est-ce qu'une cochenille à carapace ?

La cochenille à carapace est un insecte doté d'une carapace. La carapace est attachée au corps de l'insecte, contrairement à la cochenille à bouclier dont la carapace est séparée de l'insecte. Les cochenilles sont un ravageur commun et peuvent être trouvées sur ou sous les feuilles et la tige d'une plante. Les petites cochenilles sont souvent brun clair ou vert/jaune. Les plus gros sont reconnaissables aux carapaces brunes que l'on trouve sur la plante. Elles sont souvent regroupées autour des nervures de la plante. En général, elles mesurent environ 4 millimètres et sont de couleur brune ou grise.

Il y a que des cochenilles à carapace femelles, par conséquent, aucun rapport sexuel n'est nécessaire pour la reproduction ! Lorsque la cochenille est adulte, elle produit des œufs qui éclosent à l'intérieur de son corps, donnant naissance à de minuscules chenilles. Ces chenilles vivent sous la carapace dure de leur mère pendant les premiers jours, mais se déplacent ensuite pour coloniser certaines parties de la plante. La tige est le lieu préféré des cochenilles à carapace, mais elles peuvent également apparaître sur les feuilles. Cette première période de "reptation" est le stade le plus mobile de l'insecte. C'est à ce stade qu'ils sont le plus susceptibles d'infester la plante et d'autres plantes car elles peuvent se propager facilement.

Une fois que les minuscules chenilles ont trouvé un endroit agréable, elles s'installent et commencent à se nourrir avec l’aide de leur bouche en forme de paille. Elles enfoncent leur bouche dans les vaisseaux du phloème de la plante pour ingérer des liquides riches en sucre. Ce faisant, elles excrètent l'excès d'eau et de sucres. Cela laisse une substance collante et brillante sur la plante : le miellat.

Une semaine ou deux après le stade de la chenille, elles muent vers un deuxième stade. Ici, elles sont encore très petits, environ 1 millimètre. La cochenille à carapace peut encore bouger à ce stade, mais ne le fait généralement pas. Ce deuxième stade peut durer jusqu'à 8 semaines avant qu'elles ne muent à nouveau en forme adulte. La cochenille adulte grandit considérablement au fur et à mesure que la femelle produit des œufs et mûrit dans sa "carapace". Lorsqu'elles commenceront à se reproduire, quelques chenilles naîtront chaque jour. Elle continuera ainsi pendant 3 à 4 semaines avant de mourir.

Comment reconnaître les cochenilles à carapace ?

Il existe des milliers d'espèces de cochenilles dans le monde. La cochenille à carapace appartient à la famille des Coccidea, qui fait elle-même partie des cochenilles à bouclier. Une cochenille à carapace est un petit insecte doté d'une "carapace" dure. C'est ainsi qu'elles se protègent contre les ennemis naturels et les insecticides. Vous pouvez les reconnaître à l'œil nu. Si votre plante souffre des cochenilles, vous verrez de nombreuses petites "écailles" brunes ou jaunâtres à l'attache des feuilles et des tiges. Vous pouvez facilement essuyer les écailles des feuilles, mais les carapaces des cochenilles à carapace rendent cet insecte difficile à contrôler.

La cochenille à carapace possède une couche externe molle et cireuse qui ne peut être séparée de l'insecte. La carapace est donc réellement attachée à son corps, contrairement à la cochenille à bouclier où l'écaille est séparée du corps de l'insecte. Un autre signe de cochenille est le miellat ou la fumagine (moisissure noire). Cette substance collante et ce champignon peuvent être présents sur et sous les feuilles des branches touchées.

3.webp

Comment les cochenilles à carapace endommagent-elles mes plantes ?

Les cochenilles se nourrissent de la sève de votre plante. Elles percent le tissu végétal avec leur bec, qui ressemble à une paille, et se fixent à la veine. Elles y sucent les nutriments de la plante, l'affaiblissant et la rendant moins belle. Les sucres excédentaires provenant des nutriments sont excrétés par les cochenilles et sont appelés miellat. On verra cette substance, semblable à du nectar, également chez les pucerons et les mouches blanches, entre autres. Le miellat constitue une base parfaite pour le développement des moisissures comme la fumagine. Cela se reconnaît à une couche noire et fuligineuse sur les feuilles.

Outre le fait que les cochenilles percent des trous dans la plante avec leurs becs, la présence de moisissures fuligineuses et/ou de miellat peut également entraver la croissance de la plante. La couche collante peut recouvrir la plante de telle sorte qu'elle est asphyxiée. Si les feuilles sont couvertes de miellat et de fumagine, la plante ne reçoit tout simplement pas assez de lumière.

Voyez-vous du miellat ou de la fumagine sur votre plante ? Alors n'ignorez pas ces signes ! Cela peut retarder la croissance et provoquer la mort des feuilles de votre plante. En outre, le miellat sucré peut également attirer d'autres insectes, qui peuvent causer encore plus de dommages aux plantes et de virus !

4.webp

Comment prévenir les cochenilles ?

Il vaut mieux prévenir que guérir, mais malheureusement nous ne pouvons pas empêcher à 100% votre plante d'avoir des cochenilles à carapace. Cependant, vous pouvez prendre quelques précautions pour réduire les risques d'apparition de ces cochenilles. La cochenille se déplace avec le vent et peut également se retrouver sur vos vêtements ou, par exemple, sur votre animal de compagnie. Cela fait de nous, inconsciemment, les plus grands propagateurs de ce parasite! Vous devez également vous assurer d'inspecter et de nettoyer les nouvelles plantes, les pots ou les outils pour plantes avant de les utiliser sur vos plantes. Malheureusement, même si vous êtes très prudent, vous risquez toujours d'attraper des cochenilles.

Entretien

Une plante saine et bien entretenu est la meilleure protection contre les maladies et les fléaux. Veillez donc à ce que votre plante soit placée au bon endroit, qu'elle reçoive la bonne quantité de lumière et d'eau et, de temps en temps, donnez-lui un peu d’engrais. Pour protéger votre plante contre les cochenilles, vous devez également vous assurer qu'elle ne se trouve pas dans un courant d'air. Les cochenilles se déplacent avec le vent ou choisissent votre manteau pour s'y accrocher. Elles voient votre plante verte comme une parfaite piste d'atterrissage. S'il arrivait qu'une invasion de cochenilles se produise, la plante est bien soignée et suffisamment forte pour survivre à l'attaque. Les boutures et les jeunes plantes n'ont souvent pas assez de force pour résister à une attaque sur leurs racines délicates. Si vous soupçonnez que vous avez une invasion de cochenilles, surveillez-la de près et intervenez le plus rapidement possible !

Comment lutter contre la cochenille ?

Avez-vous quand même trouvé une cochenille sur votre plante d'intérieur ? Il est alors important de les combattre le plus rapidement possible ! Heureusement, il n'y a pas encore de raison de paniquer. Votre amie verte ne mourra pas immédiatement des cochenilles. Cependant, les feuilles sont atteintes et le miellat augmente les risques de maladies et de moisissures. Avec les boutures et les jeunes plantes, les choses peuvent vite mal tourner : elles ne sont pas encore assez fortes ! Il est donc très important de les traiter tout de suite.

Une fois qu'une de vos plantes est infectée, il y a de fortes chances que la cochenille infecte également vos autres plantes. Vous devez donc séparer la plante infectée de vos autres plantes, de préférence dans une pièce séparée. Les cochenilles femelles n'ont pas besoin de mâles pour se reproduire, ce qui signifie que vous pourriez avoir une infestation persistante sur les bras en un rien de temps. Grâce aux conseils suivants, nous espérons que vous serez bientôt débarrassé des cochenilles à carapace afin que votre plante puisse vivre heureuse pour toujours !

PLNTSdoctor Kit

Vos plantes souffrent-elles de cochenilles à carapace ? Alors le PLNTSdoctor Kit est le remède idéal ! Le kit contient, entre autres, de l'huile de neem (margousier). C'est un remède parfait contre les parasites et les moisissures sur votre plante. Faites un mélange d'huile de neem, d'eau et de liquide vaisselle biodégradable et versez-le dans un vaporisateur pour plantes. Vaporisez votre plante et le terreau avec ce produit. Gardez à l'esprit que les cochenilles ne disparaîtront pas immédiatement, cela peut prendre quelques jours : pulvérisez donc régulièrement !

Combattre la cochenille à carapace avec de l'alcool à brûler

Un remède ancestral pour, entre autres, combattre la cochenille à carapace est l'alcool à brûler. Appliquez-le sur un coton-tige et pointez toutes les cochenilles une par une. Vous pouvez également mélanger un peu d'alcool à brûler avec de l'eau et arroser la plante. C'est un travail assez précis, car il faut s'assurer de bien traiter chaque cochenille. Outre les feuilles, vérifiez également le dessous et les tiges de la plante. Répétez cette opération chaque semaine et vérifiez entre-temps que tous les insectes ont vraiment disparu.

Ecocure Leaf Insect Spray

Ce spray anti-insectes est une alternative aux pesticides chimiques. Il est sans danger pour les humains, les animaux et l'environnement et est donc parfait pour combattre facilement les cochenilles sur votre plante infestée. Pulvérisez le produit de manière homogène sur les plantes où vous avez repéré la cochenille à carapace. N'oubliez pas d'inclure la face inférieure des feuilles, où se cachent souvent ces insectes ! Traitez dès l'apparition des premiers cochenilles et pulvérisez deux fois par semaine, avec une semaine d'intervalle.

Astuces de PLNTS contre les cochenilles à carapace

Si vous recherchez sur Internet la meilleure façon de lutter contre les cochenilles à carapace, vous trouverez de nombreuses options. Il est bon de savoir qu'il n'y a pas une méthode spécifique qui fonctionne pour tout le monde. Mais pour certaines plantes, une méthode fonctionne mieux qu'une autre. Il s'agit donc d'essayer !

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre d'astuces alternatives qui vous aideront à reconnaître et à combattre les cochenilles à carapace.

Café froid

Vous pouvez facilement combattre les cochenilles à carapace en vaporisant du café froid sur les feuilles concernées. Si nécessaire, ajoutez un peu d'eau supplémentaire au café froid, afin de pouvoir en vaporiser plusieurs plantes. Le café froid est une solution naturelle et ne nuit pas à la santé de votre plante. Vous pouvez donc répéter la méthode avec du café plusieurs fois, jusqu'à ce que la plante n'ait plus d'écailles molles.

Ail et oignons

Comme l'ail et l'oignon sont toxiques pour les cochenilles, cela fonctionne très bien pour les combattre. Faites bouillir 1 litre d'eau et ajoutez environ 5 gousses d'ail et 2 rondelles d'oignon. Laissez bouillir pendant quelques minutes, puis laissez refroidir. Ajoutez ensuite une bonne dose de détergent ou liquide vaisselle biodégradable au mélange et versez-le dans un vaporisateur pour plantes. Comme les feuilles de certaines plantes peuvent réagir au mélange, il est préférable de pulvériser quelques feuilles à titre d'essai. S'il n'y a aucun changement dans les feuilles après un jour ou deux, vous pouvez traiter toute la plante en toute sécurité. N'oubliez pas de pulvériser également le dessous des feuilles et les tiges. Répétez le traitement jusqu'à ce que toutes les cochenilles à carapace aient disparu.

Hi, I'm Emma, your PLNTS.com guide!

Bonjour, je suis Emma, ta guide PLNTS.com!

)